Rendez-vous désormais le 2 mai prochain à 14h30 pour apprécier le spectacle des artistes en herbe au théâtre Pierre-de-Roubaix.

Nord Eclair

Les petits artistes bientÔt sur scÈne

Publié Nord Eclair  le dimanche 29 avril 2012

 

Le centre social Léon-Marlot a choisi « l'Afrique et la musique » comme thème central des vacances. Organisés en ateliers, les enfants du Centre de Loisirs se sont essayés, avec succès, aux pratiques du chant et de la danse, accompagnés de professionnels tels que Afid Ouadda de l'association « chantons sur com » et le groupe Melting Potes.

Au cours de l'atelier chant et création, les enfants ont participé intégralement à l'écriture d'une chanson, jusqu'à son enregistrement sur CD, et dans l'atelier chant scénique, les enfants ont travaillé les attitudes à adopter sur scène.
Au final, ils participeront à une représentation du groupe Melting Potes au théâtre Pierre-de-Roubaix mercredi 2 mai à 14 h 30 et à en croire le leader du groupe, « les enfants sont très attentifs, bien encadrés, très concentrés ». Bref, déjà des pros ?
REYNALD BONNIER (correspondant local)

 

Les jeunes du Pôle Deschepper La Voix du Nord

CONVIVIALITÉ 

La solidarité est un acte bienvenu en ces temps de crise. Alors le pôle Deschepper ...

a pensé aux personnes défavorisées. Un dîner spectacle a été organisé par les jeunes du pôle ressource pour remplir les coeurs et les ventres. Au menu, de la chaleur et de la convivialité avec un repas de gala fait maison, un spectacle de magie et, en prime, de la musique pop avec Hafid et son groupe de jeunes.

En famille, entre amis ou encore entre voisins, les personnes sont venues passer une bonne soirée « pour un moment de partage entre des personnes en difficultés sociales et nos jeunes. Nous avons travaillé en partenariat avec le secours populaire de Roubaix », explique Nour Eddine Karad, coordinateur. La semaine thématique dédiée à la solidarité avait pour objectif « de valoriser les jeunes qui ont des ressources et un engagement citoyen », complète-t-il.

« Joie et bonheur »

Pari réussi puisque les jeunes ont servi avec sourire les familles. « Nous sommes dans une ville de la diversité et de la solidarité et je suis contente de ce mélange », confie Hafida, une jeune de 16 ans. Salim, lui, est un étudiant en licence génie mécanique à Lille I. « Je suis roubaisien et j'ai eu la chance d'avoir mon petit confort personnel, mais beaucoup de personnes ne l'ont pas et si je peux leur apporter de la joie et du bonheur le temps d'une soirée, je suis content. » Chose faite, avec son spectacle de musique pop. Il a eu les remerciements de Jennifer Monory. « Depuis presque trois ans, je ne suis pas allée au restaurant. Mes deux derniers participent pour la première fois à un dîner spectacle. » Danse indienne avec le groupe Manjushree, chanson japonaise ou tout simplement un sourire, les jeunes du pôle Deschepper peuvent être fiers de leur action solidaire et peuvent même la refaire. Ils seront certains de faire plaisir. • F. T. (CLP)

Article La Voix du Nord du 19/02/12

Pas de quartier pour les inégalités

Majid Life

Majid Life

C'est avec douceur, en musique et avec un peu de danse, que les seniors du quartier sont entrés dans le printemps.

Nord Eclair

ROUBAIX / ECHO

Une fÊte pour l'arrivÉe du printemps

Publié le samedi 02 avril 2011 à 06h00

C'est avec douceur, en musique et avec un peu de danse, que les seniors du quartier sont entrés dans le printemps.

Une première pour les seniors du quartier Entrepont-Cartigny-Hutin-Oran (Echo), avec dimanche dernier la fête du printemps. Le projet a été lancé à la demande des habitants par le comité de quartier Echo, l'association populaire Cartigny-Hutin et le soutien du FPH.

Cet après-midi-là, les habitants ont pu chanter, danser avec la chorale du centre social et le Trio Musical Show. À la fin de l'animation, les participants sont partis avec une petite plante pour marquer le début du printemps.w



Au Centre Social ECHO

Quand Hafid prend sa guitare…

 

…Ainsi, depuis trois ans, Hafid Ouadda qui n’a pas vraiment le profil de Gérard Jugnot dans les choristes, initie régulièrement des ados au chant, à la comédie musicale et à la musique assistée par ordinateur. Auteur, compositeur et interprète, Hafid avait bien sûr amené sa guitare qui pour beaucoup vaut bien toutes les hottes de père Noël.

Article Nord Eclair du 28/12/05

 

 



Le quartier en fÊte

…et pour les amateurs de rap, le jeune groupe roubaisien « G2R » se produira sur la place Carnot avec un tout nouveau répertoire.

Savant mélange de styles musicaux, pour cela, les jeunes rappeurs ont reçu l’aide d’Hafid Ouadda, de l’association roubaisienne « Chantonsurcom. ». Une aide musicale mais aussi logistique. « J’essaie de leur amener une certaine expérience pour qu’ils composent des titres originaux. C’est un bon mixage de deux cultures musicales, mais aussi de deux générations pour proposer un nouveau concept », explique le compositeur.

Article Nord Eclair du 18/08/04

MJC d’Halluin
Stage de musique assistÉe par ordinateur

Les ados choisissent le tube de l’été
Article la Voix du Nord du 13/08/03

En partant d’un accord, et après un choix commun de style de musique, chaque stagiaire apporte sa contribution phonique à l’œuvre, le tout étant ensuite mixé et transformé par un logiciel qui mélange et harmonise l’ensemble, instrument par instrument.

Il ne reste plus alors qu’à écrire le texte et à le tester sur la musique créée pour que, ce qui restera pour les ados le « tube de l’été » ne devienne réalité.
A l’issue de la semaine de stage, chacun est reparti avec le CD original, lequel fera ultérieurement l’objet d’une déclaration officielle à la Sacem.

Parmi de nombreux ateliers proposés durant l’été par la MJC, celui concernant l’initiation à la musique assistée par ordinateur (MAO) aura été parmi les plus prisés auprès des jeunes qui fréquentent la structure jeunesse de l’établissement halluinois.

Encadrés par Hafid Ouadda de l’association roubaisienne Chantonsurcom., une quinzaine d’adolescents se sont accoutumés aux techniques modernes d’une création musicale personnalisée.



Pendant les vacances, les enfants du centre social de l’Hommelet mettent en scène le conte musical qu’ils ont créé.

Les dents de la mer ne sont plus ce qu’elles étaient.


Il était une fois un poisson pas comme les autres. Zak, le requin pacifique et végétarien, s’ennuyait dans les eaux profondes de l’océan Atlantique. Un beau jour, attiré par un courant chaud, il décide de partir à la découverte de la Méditerranée et de ses abysses somptueuses. Mais les poissons qu’il rencontre se moquent de lui parce qu’il est différent et qu’il n’a pas de dents pour se défendre. Jusqu’à ce qu’il rencontre Zoune la raie, qui devient son amie…
« L’histoire de Zak le requin invite à un voyage musical à travers la Méditerranée, du flamenco aux mélodies orientales. C’est aussi un hymne à la tolérance », explique Hafid Ouadda, musicien et auteur-compositeur de l’association roubaisienne Chantonsurcom.
Avec vingt-cinq enfants, âgés de 6 à 8 ans, il avait écrit et enregistré en février le conte musical qui raconte l’histoire de Zak le requin. Pendant les vacances de Pâques, Valérie, de la compagnie Wattrelosienne des Théâtreux est venue prêter main forte à la petite équipe pour mettre en scène les aventures du gentil requin.
La directrice du centre social Villon, qui dépend de l’Hommelet, se félicite de cette expérience menée dans le cadre d’un Contrat Temps Libre avec la ville : « Cette activité qui fait appel à l’imaginaire des enfants semble les motiver particulièrement. »
Dans les costumes qu’ils ont réalisés à partir de vieux papiers, les enfants évoluent comme des poissons dans l’eau ! Poulpes, hippocampes danseurs, méchants thons et gentils dauphins, sans oublier le crabe Kab-Kab : toute la faune sous-marine finira par accueillir le requin.
« Après tout, ce n’est pas grave si Zak le Requin n’est pas beau, parce qu’en fait, il est très gentil », confie Mahéra, qui interprète le rôle de Zoune.

Article la Voix du Nord du 28/04/04

 

Causer Prop’

J’ai participé à l’atelier (CIVIS) « Causer Prop’ » qui s’est déroulé à l’ERJ, annexe de la Mission Locale. Cet atelier était animé par un producteur, compositeur, interprète, intervenant dans le cadre du projet CIVIS.
Cet atelier m’a permis de trouver le ton d’exclamation à adopter lors d’une conversation, d’une lecture, d’une chanson etc…
Grâce à son matériel et avec son aide nous pouvions enregistrer notre voix et la réentendre afin de détecter nos erreurs. Cela m’a même amené à consulter ma conseillère pour faire partie de l’atelier hip-hop suivi par Hafid.

Article Texto, journal de’ la Mission Locale de Roubaix du janvier 2006
Remerciements à Martine Servat.

 

 

Innovant

Avec l’association "Pir@" d’Olivier Lejeune et Hafid Ouadda.

La musique devient un jeu d’enfants

Pour tous ceux qui pensent encore que la musique se compose dans une solitude créative propice, en pianotant ou en noircissant deux ou trois portées en se jouant de noires, de blanches, de doubles-croches, de silences, et de quelques soupirs…une association Pir@ (lire pirate) va vous faire perdre vos dernières illusions sur ce monde moderne d’apprentis-sorciers qui fabriquent presque le talent !

Créée le 18 mai 2001, de la rencontre de Olivier Lejeune, animateur social, passionné par le multimédia et les nouvelles technologies de l’information (NTIC) et de Hafid Ouadda, musicien confirmé, l’association Pir@ fait des merveilles pour vous faire croire quez la musique est un jeu d’enfants.


Votre CD sur-mesure

Le temps d’un atelier (en général 5 séances de 2 heures), elle parvient en effet à vous donner l’illusion d’être un musicien en vous offrant le plaisir de sortir votre CD 1 titre. Une première doublée d’une prouesse pédagogique et technique réalisée par deux « pros » désireux de sensibiliser à la musique en général et de vulgariser la MAO (musique assistée par ordinateur) en particulier.
« Nous intervenons principalement en direction du public enfant et ados explique Olivier Lejeune, le président de l’association, dans la mise en place et l’animation d’ateliers de MAO, de retouche d’images, d’utilisation de logiciels éducatifs », pouvant servir à la réalisation du CD, présenté toujours avec une présentation originale spécifique. « L’originalité de nos interventions réside dans le fait que nous nous déplaçons avec notre matériel, notamment pour la MAO. Nos ateliers peuvent accueillir 8 à 10 personnes en fonction du projet. »

Un vivier de musiciens

Des projets qui sont déjà devenus réalité, puisque quatre CD, gravés sur-mesure ont été réalisés : à la MJC d’Halluin avec « Concept Rap 2001 » et au Centre Social des 3 Ponts avec « As et Dalila, Tech’Noces Carnaval et Space Fashion ». Un autre CD « Galops sur les ponts » est déjà en cours de réalisation aux 3 Ponts.
Enthousiasmé par son travail d’animateur musical, Hafid est heureux de découvrir à l’occasion des ateliers, « un vivier de musiciens ayant déjà le sens du rythme ou de la mélodie ou d’amateurs de nouvelles technologiesLes jeunes apprennent vite et la musique est un créneau vraiment porteur. L’utilisation de clavier MIDI dans les ateliers, permet d’associer une quantité incroyable de sons, de rythmes. La mise ne place du Contrat Temps Libre nous permet d’intervenir plus facilement dans les structures de type centre social en direction du public 6-16ans, mais nous avons aussi des ateliers d’éveil musical (en maternelle) dans lesquels je chante (à la guitare cette fois !) et où je fais découvrir aux enfants des sons et des rythmes à l’aide de petits instruments. »
L’association Pir@ est en effet à la disposition des structures sociales, des écoles, des maisons de retraite qui seraient intéressées par leurs interventions en musique et en informatique (initiation à la composition musicale, gravure sur CD, aux multimédias, aide à la création de sites Internet, réalisation de micro-clips à diffuser sur le net, pages Web). Elle travaille aussi sur la création d’un spectacle mais préfère demeurer discrète sur le sujet, car à Roubaix les bonnes idées font souvent « l’objet de copies non conformes ! »

Brigitte Lemery